L’objectif de cette opération du SPS était de sensibiliser l’opinion à la réalité de l’illettrisme, grâce à l’enthousiasme et à la créativité de jeunes talents qui ont abordé ce sujet grave avec force sous des angles percutants, très inspirés, souvent drôles et originaux.
Le succès était au rendez-vous, lors de la soirée de remise des prix du 16 novembre 2010.
 
Le SPS qui lutte activement et au quotidien contre l’illettrisme a fédéré des personnalités des Arts et de la Culture, ainsi que la presse, les leaders d’opinion, les blogueurs et les personnalités incontournables d’Internet autour d’une même cause d’intérêt général en la présence des participants et des lauréats.
Cet événement a fait l’objet de nombreuses parutions dans les médias.


Outre le relais dans les publications des adhérents du SPS (Mutualistes Objectifs et Actions, Couleurs MGEFI, SMAR Informations, Finances Informations, etc…) ainsi que sur leurs sites (mutualite.fr, viva.presse.fr), l’ANLCI (Agence nationale de lutte contre l’illettrisme, sur anlci.fr ) et les sites de ses Centres Ressources Illettrisme (parmi lesquels illettrisme.org pour la région PACA ou carif-idf.org pour l’Ile de France) se sont fait l’écho de l’opération.

France Télévisions a également confirmé notre partenariat avec plusieurs chaînes du groupe.

Ainsi, le film primé de Marc Ory : « illettrisme tous concernés » a pu être diffusée dans le cadre de notre campagne de sensibilisation en Janvier 2011 sur France 3, en Février 2011 sur France Ô et en Avril 2011 sur France 4.



 

LE PALMARES

Le Prix Twitter, pour la vidéo la plus relayée sur Twitter depuis la plateforme eYeka, a été décerné à Charles Barbillon pour sa vidéo : ABC Correct.
Un véritable fouillis de mots amené par la voix monocorde de la machine à dictée… C’est désagréable… Et puisque nous sommes tous logés à la même enseigne, une coquille grammaticale se cache dans cette vidéo. Trouvez-la!

Le Prix Facebook pour la vidéo la plus partagée sur ce réseau social, a été décerné à Julien Stecker pour : L’ADRESSE.
Combien d’occasions allez-vous encore manquer ?

Le Prix Spécial du Jury, un prix qui n’était pas initialement prévu mais que le jury a décidé d’attribuer aux auteurs d’une de leurs vidéos « coups de cœur », malgré le fait qu’elle ne fasse pas partie de celles ayant obtenu les meilleures notes du jury. Ce prix a été attribué à Marc Ory, pour sa vidéo : ILLETTRISME TOUS CONCERNES.

Le Prix du Grand Public, pour la vidéo arrivée en deuxième place des notations du jury, a été attribué à Julien Flammier pour sa vidéo : MON PAPA.
Un homme cherchant un emploi se rend à un rendez-vous…

Le Grand Prix du Jury, pour la vidéo la mieux notée par l’ensemble du jury, a été attribué à Julien Stecker, pour sa vidéo : LE KARAOKE.
 

de gauche à droite :
Gonzague Saint-Bris, Philippe Marchal (SPS), Les Lauréats

Vous pouvez retrouver toutes les informations et les vidéos sur les sites suivants :

www.mot-a-maux.com

http://fr.eyeka.com/partner/mot-a-maux

www.facebook.com/motamaux

 


 


de gauche à droite :
Frédéric Taddéï, Aïda Thouiri, Philippe Marchal, Marie-Thérèse Geffroy, François Zimeray, Gonzague Saint-Bris

 

Ils étaient plus de 300, mardi 16 novembre 2010, à la Maison de l’Amérique Latine, issus du monde de la culture, des arts, des média et des lettres, à inaugurer l’édition 2010 du Festival Mot à Maux des vidéos contre l’illettrisme, organisé par le Syndicat de la Presse Sociale (SPS), avec le soutien de l’ANLCI, représentée par Marie-Thérèse Geffroy. ­
Parmi eux : Yamina Benguigui, adjointe au Maire de Paris, engagée dans la lutte contre les discriminations ; François Zimeray, Ambassadeur des Droits de l’homme ; Elsa Zylberstein, comédienne et égérie de Mauboussin ; Pierre Grimblat, producteur et réalisateur ; Malek Chebel, écrivain et philosophe ; Gonzague Saint-Bris, écrivain et fondateur de


« La Forêt des Livres »; Aïda Touihri, journaliste à M6, et bien sûr, Frédéric Taddeï, journaliste et présentateur de l’émission « Ce soir ou jamais », le Président d’honneur du jury.
 
Philippe Marchal, Président du SPS et organisateur de la soirée, a réuni cette assemblée autour d’une cause grave : l’illettrisme. Il a réussi le tour de main d’aborder ce thème, enjeu majeur de notre société moderne et qui concerne plus de trois millions d’adultes.
 
Très impliqués et intimement concernés, Irène Frain, Luc Ferry et Patrick Poivre d’Arvor ont manifesté leur soutien par des témoignages très émouvants qui ont bouleversé l’assistance.


de gauche à droite :
Laurent Pasteur (SPS), Marie-Thérèse Geffroy (ANLCI), Malek Chebel, François Zimeray, Pierre Grimblat, Elsa Zylberstein, Yamina Benguigui