Etude 2014 – Papier vs numérique

Etude sur les comportements de lecture
« papier versus numérique »

 

Afin d’aider ses adhérents à relever le défi de la refonte de leurs dispositifs de communication, le SPS a fait réaliser par l’agence Seprem Etudes et Conseil courant mai 2014, une étude en ligne auprès d’un échantillon représentatif de la population française de 1.165 individus.
L’objet principal de cette investigation était le comparatif des comportements de lecture Print Vs lecture sur écran.


La fréquence de lecture print Vs numérique
- Premier enseignement positif, la lecture de la presse écrite reste une réalité : 65% des répondants déclarent lire sur papier de façon « au moins hebdomadaire », sans réel décrochage chez les plus jeunes.
- La fréquence de lecture « au moins hebdomadaire » sur supports digitaux est équivalente au global, mais est toutefois beaucoup plus importante chez les « moins de 35 ans » (70%)
- La possession de Smartphone et tablette influence également le temps consacré à la lecture sur supports numériques.


L’arbitrage entre l’écran et le papier

- Le papier est préféré pour la lecture de façon approfondie et la conservation de l’information.
- Les informations numériques sont privilégiées pour « aller rapidement à l’essentiel », trouver une réponse à une question précise » et logiquement, pour le partage de l’information.


Le dispositif de communication souhaité
- Enfin, concernant plus particulièrement l’information émanant de mutuelles, syndicats ou associations, 40% des personnes concernées se déclarent intéressées par un double dispositif, afin de recevoir, selon les types de sujets, à la fois des informations par courrier imprimé ET des informations numériques par courrier électronique.
- Pour la majorité d’entre eux, l’actualité et les informations pratiques se doivent d’être diffusées par lettres électroniques.

 

Retrouvez la méthodologie et les résultats détaillés de l’étude en cliquant ici : Etude SPS comportement de lecture – juin 2014

Comments are closed.